Entre la ferveur, la curiosité et l’interrogation, Olivier Dumas veut toujours porter un regard empreint de passion, ludique ou engagé, sur cet art qualifié trop souvent d’éphémère. Il suit le théâtre depuis l’âge de douze ans, il a maintenant presque le triple. C’est en 2004 qu’il prend la parole à CHOQ.FM et la plume au Montréal Campus pour témoigner de son amour indéfectible pour les arts de la scène. À MonTheatre.qc.ca, il souhaite poursuivre son désir de s’émouvoir, de critiquer sans complaisance et d’approfondir l’un des derniers lieux susceptibles d’extirper l’humain de ses certitudes, de ses zones de confort. Journaliste, recherchiste, futur archiviste et bête curieuse de tout, Olivier croit au pouvoir rédempteur de l’art dans une société trop souvent dégueulasse pour les âmes sensibles.

(critique) Paysages de Papier : de fougue et de féérie

Par Olivier Dumas

Depuis deux décennies, la chorégraphe Estelle Clareton conçoit des œuvres qui cherchent à interpeller les spectatrices et spectateurs avec, pour reprendre ses mots, un « désir de scruter les liens élastiques, instables, invisibles, dangereux, que l’on tisse Lire la suite

Le Soleil avant l’éclipse : compte rendu de Lepage au Soleil : à l’ombre de Kanata

Par Olivier Dumas

À l’exception de la création de la pièce Les Fées ont soif de Denise Boucher quatre décennies plus tôt, peu d’œuvres théâtrales ont suscité autant de remous publics et médiatiques que deux des récentes propositions de Robert Lire la suite

Parle Eurydice : entrevue avec Louis-Karl Tremblay pour «Ombre Eurydice parle»

Par Olivier Dumas

Dans Ombre Eurydice parle, Louis-Karl Tremblay se « colletaille » à la plume incendiaire d’Elfriede Jelinek. 

Louis-Karl Tremblay, crédit Isabel Rancier

« Oui, je suis la femme des décombres. Je suis celle qui ramasse encore et … Lire la suite

Saisir la bonté derrière le mal : entrevue avec Gabriel Simard et Reynald Robinson pour «Mon héros Oussama»

Par Olivier Dumas

Avec Mon héros Oussama, les deux créateurs scrutent en compagnie de leurs acolytes les zones souvent sombres et parfois étincelantes de l’âme humaine.

Gabriel Simard et Reynald Robinson au travail, en répétition, crédit Elie Bobotoni

« … Lire la suite

D’hypnose et d’expérimentation : entrevue avec Charles Dauphinais pour « Un chêne »

Par Olivier Dumas

Avec Un chêne de Tim Crouch, Charles Dauphinais s’amuse avec les illusions, la figure de l’hypnotiseur et les codes théâtraux.

Charles Dauphinais

Dans la traduction française de Jean-Marc Lanteri (Éditions Les Solitaires Intempestifs) d’Un chêne du … Lire la suite

La LNI s’attaque au cinéma – Les deux éternels Contes pour tous d’André Melançon

Par Olivier Dumas

Beaucoup de rires et de moments touchants ont émané de la matinée du jeudi 8 novembre de La LNI s’attaque au cinéma à Espace Libre.

Pour les gens du public qui ont grandi au Québec, spécifiquement durant … Lire la suite

Sous le béton, la poésie : entrevue avec Emmanuelle Jimenez pour «Centre d’achats»

Dans Centre d’achats, Emmanuelle Jimenez s’interroge sur nos comportements et notre fragilité à l’aide de sept femmes dans l’un des antres de la consommation.

La dramaturge Catherine Léger (Filles en liberté) disait à propos d’une œuvre scénique … Lire la suite

Critique – Course effrénée autour d’une bobette rose

par Olivier Dumas

Présenté par le Festival de Casteliers hors de sa programmation régulière en matinée familiale au Théâtre Outremont, le spectacle L’Écureuil a volé mes bobettes (créé en 2013 sous le titre Squirrel Stole My Underpants) sait comment Lire la suite

Christ humain pour civilisation désenchantée : entrevue avec Angela Konrad pour «Golgotha Picnic»

Angela Konrad marie ses préoccupations sociopolitiques à l’amour du prochain dans Golgotha Picnic.

Automne 2013, le public montréalais fait connaissance avec les univers étranges d’Angela Konrad. Ses Variations pour une déchéance annoncée), déconstruction de La Cerisaie d’Anton Tchekhov, … Lire la suite

Ces deux voix qui nous rassemblent : entrevue avec Benoît Vermeulen et Marie-Christine Lê-Huu pour Je cherche une maison qui vous ressemble

Dans Je cherche une maison qui vous ressemble, Benoît Vermeulen conjugue le verbe de Marie-Christine Lê-Huu aux idéaux de Pauline Julien et Gérald Godin.

Le 1er octobre 1998 à l’âge de 70 ans, Pauline Julien nous quittait après … Lire la suite