1. Évènements
  2. Jonathan : la figure du goéland
Aujourd’hui
Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.

Recurring

Jonathan : la figure du goéland

Salle Fred-Barry 4353, Sainte-Catherine Est, Montréal, Québec

Jonathan en a marre de sa routine, ou plutôt de celle de son clan. Alors il s’efforce d’apprendre à voler différemment. Il faut dire que Jonathan est un goéland. Forcé à l’exil puis de retour parmi les siens, il veillera à ce que plus jamais on ne confonde ciel et horizon. Librement inspirée de l’allégorie de Richard Bach, cette relecture unique questionne les limites imposées – ou non – par notre corporalité et par notre sens de la communauté.