Le Scriptarium 2022 : Justice, j’écris ton nom

Le Scriptarium 2022 : Justice, j’écris ton nom

Lancé en 2018, l’incubateur de talents en écriture du Théâtre Le Clou revient à la scène après une édition 2020 sacrifiée et une édition 2021 uniquement audio. Cette fois, c’est sur le thème très vaste de la justice que la commissaire du Scriptarium 2022, la juriste et ancienne Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme Louise Arbour a invité les jeunes à écrire.

Quelle est la place de la justice dans un monde où le tribunal populaire condamne ou défend sans nuance? Quel rôle joue-t-elle quand les opinions sont si tranchées qu’elles semblent irréconciliables? Quelle valeur a la justice quand les victimes se sentent abandonnées par un système judiciaire trop lourd? Quand les voix de certaines personnes ne sont ni écoutées, ni même entendues? Les adolescents et adolescentes d’aujourd’hui ne sont pas différents de ceux d’autrefois : ils s’interrogent, s’indignent et revendiquent, et ils le font avec une plume aiguisée qui remarque parfois ce que nos yeux désabusés ne voient plus.

Sur scène, un groupe disparate d’exclus de la société, dont les costumes rappellent les habits de la justice, découvrent un tribunal poussiéreux et abandonné : ils en prennent aussitôt possession pour mieux faire le procès d’injustices qui les dérangent. Du procès de l’inventeur des échecs, jeu dans lequel les Blancs ont l’avantage de lancer la partie et où le roi a plus d’importance que la reine (même si c’est elle qui fait tout le travail), au troublant témoignage inventé du katana ayant servi au massacre dans les rues de Québec en octobre 2020, en passant par le plaidoyer d’une élève pour justifier ses absences et le procès cent fois fait des costumes d’Halloween sexy et surtout irréalistes, la justice (ou l’injustice) est partout!

Le quatuor de comédiens formé de Yann Aspirot, Maude Bouchard, Geneviève Labelle et Félix Lahaye livre les textes des jeunes auteurs avec aplomb et beaucoup de polyvalence, passant du ton comique au ton plus sérieux et variant les styles dans un bel ensemble. Yann Aspirot, dont l’énergie est contagieuse, s’en tire particulièrement bien dans le registre humoristique, tandis que Félix Lahaye, plus effacé tout au long de la représentation, conclut le spectacle avec un texte à la prise de position délicate servi avec fragilité et retenue. Au centre de la scène, les projections vidéo se révèlent quant à elle davantage une distraction qu’un réel gain de valeur pour la production, attirant le regard à des moments où l’on aurait préféré se concentrer sur les textes.

De concert avec Éric Noël et la metteuse en scène Monique Gosselin, qui signait également la mise en scène de la première édition, les jeunes auteurs Tarek Beyaz, Maya Boissonneau, Chloé Brassard, Romane de Courville Nicol-Harvey, Sacha Fontaine, Lula Lepage, Rime Moussa et Mickaela Nduwimana ont peaufiné et retravaillé leurs textes pour mieux définir leurs idées, leur style et leurs prises de position. Il en résulte huit textes aux genres et aux propos très différents. Si le spectacle se rapproche davantage du collage que les précédents Scriptarium en l’absence d’un récit narratif principal pour unir tous les textes, le spectacle n’en est pas moins surprenant et réjouissant. Réjouissant, car on sent dans chacun de ces textes une volonté de communiquer et d’ouvrir le dialogue. Alors que changer d’opinion paraît de moins en moins possible et que le débat vire souvent à la foire d’empoigne, il fait bon entendre ces nuances de gris.

Le Scriptarium 2022 remet joyeusement la table pour de foisonnantes années de laboratoires d’écriture avec Le Clou et une jeune génération, certes, plus anxieuse que jamais, mais, heureusement, plus sensibilisée aux injustices qui gangrènent notre société. Cette nouvelle édition est une invitation à considérer le monde autrement en acceptant qu’une opinion n’en invalide par une autre et que le consensus n’est possible que si on accepte aussi de voir les choses du point de vue des autres.

Crédit photo Jean-Charles Labarre


Calendrier

Le Scriptarium 2022

Du 28 avril au 6 mai 2022 – MONTRÉAL

Salle Fred-Barry

Cinquième édition de cet incubateur d’écriture foisonnant, Le Scriptarium 2022 pourra compter sur une commissaire invitée de renom, ayant œuvré sur des scènes tout sauf fictives. L’honorable Louise Arbour, juriste acharnée et spécialiste des questions internationales, reconnue pour avoir été Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, entraînera les auteurs et autrices de demain sur les territoires mouvants de la justice d’aujourd’hui. Leurs mots feront naître de nouveaux tribunaux, appelés à entendre des causes imaginaires comme brûlantes de conviction.


Calendrier

Le Scriptarium 2022

Du 11 au 13 mai 2022 – QUÉBEC

Théâtre jeunesse Les Gros Becs – temporairement à La Baie de Fleur de Lys

13 à 17 ans // Le Scriptarium est un incubateur foisonnant où se révèlent la parole et l’imaginaire d’adolescent·es. Ce projet d’écriture leur permet de découvrir l’univers de personnalités inspirantes et d’explorer divers courants artistiques, littéraires, philosophiques ou autres. Chaque année, un·e commissaire travaille avec l’équipe de création pour suggérer un thème ou une forme d’écriture qui sera approfondie en classe. Inspiré·es par cette proposition artistique, les élèves composeront les textes qui deviendront le point de départ d’une oeuvre théâtrale professionnelle.

Tagged: , , ,