Périscope : six titres et des lectures publiques pour entamer 2022

Périscope : six titres et des lectures publiques pour entamer 2022

On dévoilait ce soir les titres des prochaines pièces de la saison 2021-2022 du Théâtre Périscope de Québec. Des classiques, des créations, des lectures, il y en aura pour tous les goûts. Après Marie Stuart, il semble que l’Écosse soit encore à l’honneur.

Le thriller psychologique écossais MADRA, de Frances Poet, créé à Édimbourg en 2018, ouvrira le bal dès le 25 janvier 2022. La traduction sera signée par Marc-André Thibault et la mise en scène par Marie-Hélène Gendreau. Les comédiens Frédéric Blanchette, Louise Bombardier, Sylvie De Morais-Nogueira et Marc-André Thibault défendront le texte. Une production du Théâtre Bistouri.

Après avoir été présenté à Premier Acte en 2019, BLACKBIRD traverse la rue pour quelques représentations, du 16 février au 5 mars 2022. Ce huis clos perturbant de l’Écossais David Harrower sera mis en scène par Olivier Lépine. Gabrielle Ferron et Réjean Vallée interpréteront les protagonistes. Une production de l’Apex Théâtre.

Prise deux pour JE SUIS MIXTE, de Mathieu Quesnel, avec Yves Jacques, Benoit Mauffette et Navet Confit en mars 2022 (Productions Tôtoutard). Suivra LA FIN DE LA FICTION, du 22 mars au 9 avril, des compagnies Nuages en pantalon – compagnie de création et Théâtre Catapulte. Démêler la fiction et la vérité à travers l’histoire, de Gutenberg à Zuckerberg. De Carolanne Foucher, Jean-Philippe Joubert, Marie-Hélène Lalande, Danielle Le Saux-Farmer et Olivier Normand avec la collaboration au scénario de John Doucet et Claudia Gendreau, dans une mise en scène de Jean-Philippe Joubert. Avec John Doucet, Carolanne Foucher, Marie-Hélène Lalande, Olivier Normand et Sarah Villeneuve-Desjardins.

En avril, ce sera le retour du terriblement sympathique bus jaune d’Ubus Théâtre avec la pièce L’ÉCRIT, un texte et une idée originale d’Agnès Zacharie, qui jouera aux côtés de son acolyte Pierre Robitaille. Le spectacle est mis en scène par Martin Genest.

Du 19 avril au 7 mai, TITRE(S) DE TRAVAIL de la compagnie Carte blanche est possiblement la proposition la plus intrigante du lot. Inspiré du processus d’audition, Natalie Fontalvo, Odile Gagné-Roy, Lauren Hartley, Christian Lapointe et Marie-Ève Lussier-Gariépy “s’interrogent sur les conditions qui permettent d’obtenir un titre dans l’industrie culturelle, de le conserver, de le reprendre après l’avoir perdu”.

Mais avant tout cela, le rideau se lèvera le 16 janvier avec une soirée de lecture programme double. On pourra entendre Méthadone Bertrand, lauréat du concours d’écriture l’Aiguisoir 2020 du Conservatoire d’art dramatique de Québec, de Vincent Paquette dans une mise en lecture de Laura Amar, et Pas d’choux kale pour les cassés, lauréat du concours d’écriture l’Aiguisoir 2021 du Conservatoire d’art dramatique de Québec, un texte et une mise en lecture de Lauréanne Dumoulin.

Pour tous les détails : www.theatreperiscope.qc.ca

Tagged: , , , , , ,